Eclairage public

ÉCRIT PAR tarrab

Bonjour,

Depuis début Février nous sommes des dizaines de foyers à subir la coupure de l’éclairage public la nuit.

Il y a plusieurs décennies ce service avait été mis en place pour des raisons de sécurité routière momentanée. Les habitants en avaient trouvé un réel bénéfice et un certain confort. Le conseil municipal de l’époque avait donc pris la décision de maintenir cet éclairage.

Aujourd’hui pour notre sécurité face aux cambriolages; pour mémoire les derniers vols ont eu lieu dans des endroits non éclairés, et ainsi pour d’éventuels besoins de secours, pompiers ou médecins (pas facile de trouver le pauvre patient à la pile électrique; chose vécue). Tout simplement pour le confort de tous, lorsque l’on rentre après minuit… c’est le trou noir ! Excepté à Bonnières, Mantes….?

Pourquoi nous supprimer ce service ? Pour des raisons économiques ? D’après le bulletin municipal d’ Octobre 2016 d’importantes économies ont été réalisées par l’installation d’ampoules basse consommation (économie de 40%).

Mais malheureusement ce sont des idéologies « écolos » qui priment sur nos besoins et de plus dictées et incitées par les gens du PNR puisque ce sont eux qui ont pris en charge les minuteries.(voir réunion CM du 19 Juin 2017 augmentation du devis pour obtenir la subvention) ! Et on nous parle d’enjeu environnemental important. Lequel ?

Laissez-nous vivre comme nous l’entendons dans notre campagne. Aux noms de toutes celles et ceux qui pensent que les besoins humains passent avant le bien être des hiboux et des chauves-souris, nous demandons le rétablissement de notre SERVICE PUBLIC.

Voilà notre coup de colère. Cordialement à tous.

N. BARRAT

Si vous êtes d’accord avec mes propos, faites le savoir. Merci

Un commentaire

  • Mouloud Abdedou dit :

    Il y avait un bug dans l’affichage des commentaires sur cet article (ils étaient autorisés mais pas visibles). Ils sont de nouveau accessibles. Pour rappel, ils sont soumis à validation avant affichage sur le site pour éviter le « tout-venant ».